Quand Fabius vendait en catimini un joyau français au Qatar

le
16
L'Institut culturel de France à Vienne, le Clam, a été vendu en février 2015 au Qatar. La France l'avait acquis en 1952.
L'Institut culturel de France à Vienne, le Clam, a été vendu en février 2015 au Qatar. La France l'avait acquis en 1952.

L'immense façade, pâle et flanquée de deux imposants pilastres, se dresse, incongrue, majestueuse, derrière les grilles du numéro 30 de la Währinger Strasse à Vienne. Le drapeau français claque encore, malmené par le vent. En bordure du parc, le restaurant est fermé, et les propriétaires, en conflit avec l'ambassade de France, ont affiché le dessin d'un village gaulois connu qui résiste, encore et toujours, à « l'envahisseur ». Au premier étage du palais, l'assistante du directeur de l'Institut culturel français, confuse, n'a plus aucun siège à offrir : les chaises ont été emportées. Le reste du mobilier, innombrable, quittera bientôt les lieux. Une partie rejoindra les réserves du mobilier national, l'autre est attendue au palais Farnèse, à Rome. On a embauché quelqu'un, six mois de travail à temps plein, pour trier les archives. Et on élague de milliers de livres l'imposante médiathèque. Dans six mois, il faudra bien avoir plié bagage : le Qatar prendra possession des lieux.

Le 11 novembre 2015, le petit État du Golfe devenait en effet propriétaire de ce palais situé en plein c?ur de Vienne que la famille Clam-Gallas, des Autrichiens esthètes, mécènes et francophiles, vendit à la France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Près de 3 000 mètres carrés de bâtiment et de dépendances, 5 hectares d'un terrain planté d'essences rares, le plus grand parc privé de Vienne et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M898407 il y a 8 mois

    Encore un fait d'arme dont ce minable profiteur est coutumier sans jamais être inquiété.... Vive le socialisme caviar !!!

  • M1945416 il y a 8 mois

    chut , riens a voir …

  • Spartaku il y a 8 mois

    Très bonne initiative ... La France doit trouver de l'argent pour payer le CICE et tout ce qu'elle ne prend pas aux contribuables est bon pour les contribuables ... On s'en tape comme de notre première chemise de ce bâtiment autrichien qui nous coute un max pour aucune utilité ... Dont acte !

  • b.renie il y a 8 mois

    Le PS a toujours été le bradeur dépeceur de la France dans tous les domaines

  • M348281 il y a 8 mois

    Il a eu en plus une belle récompense pour la vente des bijoux de famille .

  • mucius il y a 8 mois

    Fabius épinglé pour ceci, Fabius épinglé pour cela. Tout ça en reste au niveau du bavardage. Fabius s'en f... totalement!

  • mucius il y a 8 mois

    Après Dumas le repris de justice, la Présidence du Conseil Constitutionnel est maintenu occupée par un corrompu. Bien sûr dans notre république bananière Fabius est maintenant inattaquable : le traduire en justice serait mettre en cause les plus hôôôtes institutions de l'Etat et ça ne se fait pas au pays des moutons.

  • janaliz il y a 8 mois

    Et c'est à la tête du Conseil Constitutionnel. Le pitre est vraiment triste comme un vieux cl.own...

  • M3366730 il y a 8 mois

    Fabius : Selon le "Canard enchaîné", la facture pour le ministère est d'abord d'environ 40.000 euros pour la fabrication des cimaises, le recours à un architecte-scénographe et la sécurité des neuf toiles exposées qui incluent un Boldini et des Renoir. S'y ajoutent 10.000 euros d'installation par une entreprise spécialisée, 5.000 euros pour un livret destiné aux visiteurs ainsi que d'autres frais divers non détaillés par l'hebdomadaire.

  • M3366730 il y a 8 mois

    Il en est pas à son 1er essaie, entre la maitresse voyageant avec lui dans ses déplacements au frais du contribuable et le reste : http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20120919.OBS2825/fabius-epingle-pour-neuf-toiles-exposees-au-quai-d-orsay.html Le ministre a fait exposer près de son bureau des toiles impressionnistes prêtées par le Musée d'Orsay. Le "Canard enchaîné" évoque une facture de 85.000 euros.