Quand Churchill fumait des cigares indiens 

le
0
Ne pouvant plus se procurer de cigares cubains pendant la guerre, le premier ministre de Londres a fini par se convertir à ceux venus de Trichy, en Inde.

Ils ne sont peut-être pas roulés sur la cuisse, comme le veut la tradition cubaine, il n'empêche. Grâce à Winston Churchill, les cigares «made in India» ont eu leur heure de gloire durant la Seconde Guerre mondiale. «Quand il lui a été impossible de se procurer ses cigares favoris en raison du blocus maritime imposé par les Allemands entre Cuba et la Grande-Bretagne, Churchill s'est mis à fumer des cigares fabriqués à Uraiyur, un district de Trichy» au Tamil Nadu (sud de l'Inde), rapporte The Times of India. À l'époque, l'Inde était encore le «joyau de la couronne britannique».

Mythe ou réalité ? On dit que le premier ministre de Londres a fini par préférer les cigares de Trichy, moins âpres au goût que les «lourds havanes». Aujourd'hui, Thiruchirapalli, un nom que les Anglais n'ont jamais pu prononcer et qui est donc plus connue sous celui de Trichy, doit davantage sa célébrité à son temple qu'à ses cigares. Les manufactures ont fermé les unes aprü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant