Quand Buisson se confiait sur l'affaire des sondages de l'Élysée

le
0
L'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson, a été mis en examen dans l'affaire des sondages de l'Élysée.
L'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson, a été mis en examen dans l'affaire des sondages de l'Élysée.

« L'audition de mon client a été très rapide, il s'exprimera plus tard sur le fond du dossier, mais il reste parfaitement serein. » C'est ce qu'a annoncé à l'Agence France-Presse l'avocat de Patrick Buisson, William Goldnadel, quelques heures après la mise en examen de son client dans le cadre de l'affaire des sondages de l'Élysée.

En attendant ces déclarations, Le Point exhume l'extrait de l'entretien que l'ex-conseiller et stratège de la Sarkozie a accepté de donner en février 2013 au journaliste Philippe Cohen, dans le livre coécrit avec notre journaliste Laureline Dupont, C'était pas le plan (Fayard), paru en octobre 2014. Dès le début de l'échange, Buisson revient sur l'affaire des sondages de l'Élysée mettant en cause sa société Publifact ainsi que celle de Pierre Giacometti, actuel conseiller de Nicolas Sarkozy également entendu par les enquêteurs depuis ce mercredi matin.

« J'ai refusé tout cumul [...]. J'en connais d'autres qui ont cumulé les budgets »

Buisson dénonce l'injustice qui, selon lui, entoure cette affaire. Et, après s'être justifié, n'hésite pas à jeter l'opprobre sur certains de ses confrères sondeurs, sans toutefois les citer.

« Patrick Buisson : J'ai été le premier à exiger la traçabilité des prestations de l'Élysée. J'ai refusé un bureau auprès du président, car je voulais rester indépendant. J'aurais pu obtenir la direction de LCI après la campagne...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant