Quand Bielsa prend des nouvelles de l'OM...

le
0
Quand Bielsa prend des nouvelles de l'OM...
Quand Bielsa prend des nouvelles de l'OM...

Retiré dans sa maison isolée de Maximo Paz, Marcelo Bielsa a eu envie de prendre des nouvelles de l'OM. En même temps, à quelques jours du classique et au vu de la situation actuelle du club, on le comprend...

Maximo Paz. 80 bornes au sud de Rosario. Loin du tumulte de la vie quotidienne argentine. Ici, on trouve du blé, du soja, des vaches, des porcs, des moutons et, un peu plus loin, à 10 kilomètres du village, Marcelo Bielsa. Au bout d'une route en terre, la maison de campagne de son beau-père, qu'il s'est approprié au fil des années. D'abord, une première maison, puis une seconde, la sienne, où la légende veut qu'El Loco se soit aménagé une salle vidéo, entre les chevaux et les chiens. Ici, c'est la maison de retraite de Marcelo Bielsa, Une vie faite de presse, de pâtes fraîches et, malheureusement, de visite à la famille, où les soucis de santé plombent le quotidien. Discret, comme toujours, Marcelo Bielsa aurait pu prendre la plume dans son rocking-chair, en regardant l'horizon droit dans les yeux. Et ça aurait peut-être le mérite de réveiller l'OM


" A Maximo Paz, le 2 octobre 2015.

60 piges, bordel. J'ai plus l'âge pour faire ces conneries. Je viens de me mettre 10 vidéos d'un Brésilien en Colombie, c'était formidable. Si j'ai repris du service ? Non, absolument pas. Mon neveu m'a juste fait découvrir Netflix. Je me suis claqué la première saison de Narcos et je me dis qu'avec Pablo, on aurait fait une belle doublette de timbrés ! Bon, à Marseille, vous avez Connards, c'est pas mal non plus maintenant que je joue plus dedans. Avec le recul je me dis que Wagner Moura ou Vincent Labrune, c'est kiff-kiff. Bon, Margarita, elle est plus Walking Dead, mais Michel là, je le vois bien en politicien corrompu. Les couilles en moins, quoi. Sans déconner, c'est quoi cette histoire de
"joueurs qui veulent se reposer" et qui "choisissent leurs matchs" ? Ils ont cru que c'était la fac ? Qu'on se pointait qu'aux TD et que l'amphi Libérec, ce n'était pas nécessaire parce qu'Alessandrini prendrait les notes pour tout le monde ? Arrêtez de faire confiance au numéro 11. SI j'avais été Pablo, j'aurais demandé à un sicario de le liquider. Au lieu de ça, j'ai demandé à quelques idiots en tribunes de me rendre un service lors de Marseille - Lyon, mais ces cons-là, ils n'ont pas compris mes consignes. Les mecs, je profite de cette lettre pour vous le dire : vous êtes des ânes. Le plan, ce n'était pas de faire arrêter le match et encore moins de viser Michy, le seul type capable de mettre un but, avec un fumigène. L'idée, c'était de lancer ces putains de bouteilles en verre sur la gueule du numéro 11 avant qu'il ne…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant