Quand Amoros a mimé un coup de tête à l'Euro 1984

le
0
Très nerveux, Amoros voit rouge dès le premier match de l'Euro 1984.
Très nerveux, Amoros voit rouge dès le premier match de l'Euro 1984.

Nous sommes le 12 juin 1984. L'équipe de France dispute le match d'ouverture du Championnat d'Europe des nations face au Danemark, au Parc des princes. La bande à Michel Platini est la favorite de cette compétition organisée sur le sol gaulois. Mais entrer de plain-pied dans un tournoi n'est jamais aisé. Tension, pression, obligation de résultat... les- attentes à l'égard des Bleus sont fortes, très, trop peut-être. La déconvenue de Séville lors de la dernière Coupe du monde doit absolument être effacée.

Alors jeune arrière gauche de la sélection nationale, Manuel Amoros revient sur ce contexte dans une vidéo récemment publiée par la Fédération française de football. « L'objectif pour cet Euro 1984 était clair : au vu de notre performance au Mondial 1982, on se devait de gagner ce tournoi organisé chez nous. Et il est vrai que ce premier match conditionnait tout. Il y avait donc une pression énorme sur nos épaules avant d'affronter le Danemark. » Et, comme prévu, les Bleus ont du mal à trouver l'ouverture. Seul un but de Michel Platini à la 78e minute, inscrit au forceps après une mauvaise relance de la défense danoise, permet de débloquer la situation.

Loupé, puis mimé

Malgré ce tournant salvateur pour l'équipe de France, la situation reste tendue. Et, à la 87e minute, Manuel Amoros subit une faute de Jesper Olsen et s'énerve alors contre celui-ci. À terre, mais...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant