Qualité d'image, fonctionnalités multiples, commande à distance : l'apanage de la high-tech de luxe

le
0
Qualité d'image, fonctionnalités multiples, commande à distance : l'apanage de la high-tech de luxe
Qualité d'image, fonctionnalités multiples, commande à distance : l'apanage de la high-tech de luxe

Qu'est-ce que le luxe en matière de high-tech ? La réponse est simple : il suffit de se tourner vers les gammes de prix les plus hautes. Car ce sont les dernières innovations qui coûtent les plus cher, et pour être à la pointe de la technologie, il faut vouloir y mettre le prix. Dans un contexte où la technologie avance à une vitesse phénoménale, mettant sur le marché de nouveaux produits tous les ans, la notion même de luxe ne cesse de changer. Il est tout de même possible de définir quelques tendances...Des appareils plus intelligents, des images plus nettes, une commande à distance : c'est ainsi que GFU, organisateur du Salon du High Tech de Berlin (IFA), résume les nouveaux objectifs des constructeurs high-tech. Certains de ces nouveaux appareils, luxe ultime du high-tech, sont déjà disponibles au grand public, d'autres sont encore en phase d'expérimentation.

Des images plus nettes

Avoir la qualité d'image et de son d'une salle de cinéma chez soi, voilà l'objectif que se posent les constructeurs de téléviseurs. Et la dernière technologie en date, accessible au grand public depuis quelques mois, s'en rapproche nettement. Les téléviseurs OLED, large d'au moins 55 pouces, offrent une haute définition jamais vue, avec l'ajout d'un "sous-pixel" blanc restituant parfaitement les couleurs; leur netteté, leur brillance, leur contraste... Son écran courbe donne une sensation d'immersion totale et évite les reflets et distorsions. Le groupe LG est le premier a l'avoir commercialisé au début de l'été 2013. Prix de vente de cet objet de luxe : un peu plus de 10.400 euros.

Des appareils intelligents

On le voit déjà avec les smartphones, les consommateurs sont friands d'appareils multi-usages, ou dit "connectés". Car un produit high-tech n'est plus seulement jugé pour sa performance, mais aussi pour ses diverses fonctionnalités : avoir accès à sa musique, ses emails, ses films, ses jeux et autres services et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant