Qualifs CM 2018 - Les Bleus déplorent le « manque de réussite »

le
0
Qualifs CM 2018 - Les Bleus déplorent le « manque de réussite »
Qualifs CM 2018 - Les Bleus déplorent le « manque de réussite »

L’équipe de France n’est pas parvenue ce mardi à se défaire de la Biélorussie (0-0). Les Bleus ont déploré, après le match, un manque de réussite.

Pour sa première rencontre des qualifications pour la Coupe du Monde 2018, l’équipe de France n’a pu faire mieux qu’un match nul, face à la Biélorussie (0-0). Contre un adversaire solide défensivement, Didier Deschamps avait mis en place un système ressemblant à un 4-4-2 (Griezmann jouant au poste de 9 et demi, le système pouvait aussi basculer en 4-2-3-1 si le joueur de l’Atlético venait chercher le ballon plus bas), qui a permis aux finalistes de l’Euro 2016 de se créer des occasions, avec en point d’orgue la barre transversale d’Olivier Giroud (58e). Durant la rencontre, surtout en deuxième période, les Bleus se sont portés vers l’avant, mais sans marquer. Et après le match, les joueurs de l’équipe de France ont déploré ce manque de réussite.

« On espérait avoir plus de réussite »

« On est évidemment déçu du résultat, on espérait les trois points. En première période on aurait pu faire mieux. En seconde on s'est créé pas mal d'occasions, mais ça n'a pas suffi. C'est décevant, mais sur cette période il n'y a pas grand-chose à nous reprocher. On espérait avoir plus de réussite », a déclaré Raphaël Varane. Même son de cloche du côté de N’Golo Kanté. « C'est la déception qui prédomine. En première période on a fait ce qu'on a pu face à un bloc très compact. Ils nous ont mis dans la difficulté. Après c'était mieux, mais on n'a pas marqué ce but. » Une prestation qui tranche avec celle affichée face à l’Italie, quelques jours auparavant. Comme l’explique Moussa Sissoko : « Nous avons fait un très bon match contre l'Italie. Du coup tout le monde nous voyait gagner facilement ce soir contre la Biélorussie. Mais le coach nous avait prévenus que ce serait compliqué. Nous avons eu pas mal d'occasion, mais on a manqué de réussite. On va analyser ce qu'on aurait dû mieux faire », a-t-il indiqué après le match. Une leçon à retenir pour le 7 octobre, lors de la réception, au Stade de France, de la Bulgarie lors de la deuxième journée des qualifications.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant