Qualifs CM 2018 - Bleus / Kévin Gameiro : « Vous m'aviez un peu oublié »

le
0
Qualifs CM 2018 - Bleus / Kévin Gameiro : « Vous m'aviez un peu oublié »
Qualifs CM 2018 - Bleus / Kévin Gameiro : « Vous m'aviez un peu oublié »

Au lendemain de son doublé contre la Bulgarie (4-1), Kévin Gameiro était présent en conférence de presse ce samedi après-midi à Clairefontaine. L’occasion pour l’attaquant de l’équipe de France de revenir sur sa belle soirée et sur son envie de s’inscrire dans la durée avec les Bleus.

Kévin Gameiro, qu’est-ce qui a changé chez vous depuis 2011, année de votre dernier but en sélection ? J'ai vieilli ! Plus sérieusement, j'ai gagné en maturité et je ne me prends plus la tête sur des détails. Mon travail paie. Je vis mes meilleures années et j'espère que cela va continuer. Pensez-vous que votre avenir en équipe de France dépend de votre complicité avec Antoine Griezmann ? C'est dur d'entendre cela. On se connaît depuis deux mois seulement. C'est une entente nouvelle. Mais sur le terrain on se cherche le plus possible. Nous sommes deux joueurs vifs et rapides et qui cherchons à nous amuser ensemble. Avez-vous reçu un message de félicitations de Diego Simeone ? Non, mais j’ai reçu un message d’Unai Emery, mon ancien coach à Séville. Il était très content pour moi. Cela m'a fait plaisir.

Gameiro : « Une petite revanche par rapport à ce qui s’est dit sur moi »

Comment avez-vous vécu le fait de ne pas disputer l'Euro ? C'était un peu dur car j'avais réalisé la meilleure saison de ma carrière. Il m'a fallu accepter les choix du sélectionneur. On a eu une discussion cette semaine à ce propos. Et il m'a dit que maintenant, pour lui, je faisais partie de l'équipe. Est-ce une sorte de revanche pour vous aujourd’hui ? Oui, c'est une petite revanche sur ce qui s'est dit sur moi. J’ai pu entendre que je n’avais pas le niveau international. Je suis parti en Espagne pour retrouver du temps de jeu, m’éclater. Pendant ces trois ou quatre dernières années, vous m’aviez peut-être un peu oublié aussi. C’est vrai qu’on n’a pas beaucoup d’images en France du FC Séville. Même si je n’ai pas été toujours titulaire à Séville, j’ai toujours été performant. J’ai fait de très bonnes saisons. Que je joue 15-20 minutes, une heure, j’essaie de tout donner pour mon club et de rester dans l’état d’esprit.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant