Qualifs CM 2018 - Bleus : Encore en apprentissage, Sidibé est passé au travers

le
0
Qualifs CM 2018 - Bleus : Encore en apprentissage, Sidibé est passé au travers
Qualifs CM 2018 - Bleus : Encore en apprentissage, Sidibé est passé au travers

Moins rassurant que lors de ses précédentes sorties, Djibril Sidibé ne s’est pas montré à son avantage face à la Suède (2-1) en match de qualification pour le Mondial 2018. Dépassé, imprécis et souvent en retard dans ses interventions, le latéral monégasque n’a pas brillé.

Le problème des latéraux en équipe de France est loin d’être réglé. Alors que Patrice Evra a livré une prestation assez terne dans son couloir gauche, Djibril Sidibé a, lui aussi, vécu une soirée délicate sur le flanc droit. Mis en difficulté par Emil Forsberg, le Monégasque ne s’est pas montré très rassurant, aussi bien défensivement qu’offensivement. Même si sa fin de rencontre a été marquée par deux interventions salvatrices dans le camp tricolore, sa prestation globale reste très moyenne.

Une première période ratée

Avec cinq sélections au compteur, Djibril Sidibé est encore un novice au niveau international. Il apprend et forcément, il commet des erreurs. Même si les Bleus s’en sont sortis contre des Suédois accrocheurs, l'ancien Lillois a affiché quelques lacunes dans son couloir qui lui ont fait boire la tasse. Duels perdus (notamment face à Forsberg), interventions ratées, montées à contretemps, transmissions imprécises, le joueur de 24 ans n’était pas à son aise sur la pelouse du Stade de France. Pour lui, l’explication est toute trouvée : « C’était difficile car la Suède était bien regroupée, bien en bloc, a expliqué Sidibé à la fin de la rencontre. Il fallait être patient. L’essentiel était de prendre les trois points, on a fait ce qu’il fallait pour. » Didier Deschamps est allé dans le sens de son joueur en ciblant la vigilance des défenseurs suédois : « On a eu des situations de centre, en première intention, ça aurait pu être une bonne solution, a indiqué DD au micro de Canal + Sport. Mais comme ce n’était pas vraiment après un décalage, il y avait toujours cette présence athlétique. Centrer dans les airs face aux gabarits qu’il y avait, ce n’est pas simple non plus. »

Sidibé : « Je ne pense pas avoir fait un mauvais match »

Après la rencontre, le numéro 19 des Bleus ne semblait pas mécontent de la qualité de sa prestation. « Je ne pense avoir fait un mauvais match. Pas forcément. J’ai essayé de beaucoup centrer pour trouver la faille. » C’est vrai. Par rapport à sa première période, le latéral droit a multiplié les initiatives, pas toujours avec brio, mais il a eu le mérite de ne pas renoncer. C’est d’ailleurs sur l’un de ses centres que le deuxième but de Dimitri Payet a été marqué. Bien aidé par la complicité de Robin Olsen, qui s’est troué en tentant de capter un ballon qui semblait pourtant anodin. Point noir de la soirée : Sidibé a commis la faute qui provoque le but sur coup-franc des Suédois. Souvent dépassé, le natif de Troyes a commis bien plus de fautes qu’à l’accoutumée, ce qui n’est pas étranger à sa performance.

Sidibé : « C’est l’apprentissage du haut niveau »

Après quatre sorties prometteuses, Djibril Sidibé n’a pas fait la passe de cinq. Mais ce n’est pas un drame non plus. Dans ce couloir droit si souvent chahuté, le joueur de l’ASM a encore besoin de trouver ses repères. « C’est l’apprentissage du haut niveau et j’espère continuer sur cette voie. Didier Deschamps m’a demandé d’être patient, de me projeter vite vers l’avant pour essayer de casser les lignes. On devait essayer de créer du mouvement, de combiner entre milieux et latéraux, pour essayer de faire la différence. » Ça n’a pas été le cas, mais le latéral droit aura des occasions pour se rattraper. « C’est le niveau international. Tout est différent au niveau de l’engagement. » Le match de vendredi servira de leçon. Avec Rémi Farge A voir aussi : >>> Le compte-rendu de France-Suède >>> Les autres résultats de la soirée >>> Les notes de France - Suède   
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant