Qualifications Mondial 2018 : les Bleus pataugent en Biélorussie

le , mis à jour le
0
Olivier Giroud a manqué d'efficacité ce soir face aux Biélorusses.
Olivier Giroud a manqué d'efficacité ce soir face aux Biélorusses.

Les Bleus effectuent une entame discrète pour leur premier match du groupe A en phase de qualification de la Coupe du monde 2018 avec un résultat nul 0-0 obtenu en Biélorussie. Dans un système en 4-4-2, et avec l'obligation d'être offensif face à une équipe adverse qui joue la défense, la France a confirmé qu'elle n'aimait pas faire le jeu. Il faut dire que Didier Deschamps avait présenté ce soir un onze titulaire bien curieux avec la présence de Sissoko et de Martial qui sont plus des joueurs de contre-attaque que des meneurs de jeu créatifs. À force de miser sur l'efficacité, notre sélection nationale a été à moitié punie à Borisov. La pure culture du résultat a de nouveau connu ses limites et c'est un scénario qui risque de se répéter puisque Didier Deschamps ne va clairement pas vouloir changer le style de son équipe.

La première période est celle qui a mis le plus en lumière les difficultés offensives françaises. Orphelin d'un vrai joueur technique à droite, le jeu des Bleus a bien trop penché à gauche avec une association Kurzawa-Pogba-Martial qui a montré certes de l'envie, mais qui a surtout manqué de clairvoyance pour la construction finale des actions. Les limites du 4-4-2 de Deschamps sont vite apparues, car ce système requiert beaucoup de technique chez les deux milieux offensifs excentrés, et non pas des qualités de percussion. La sentinelle N'Golo Kanté a été le meilleur sur la pelouse lors des 45...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant