Qualcomm prépare le smartphone universel

le
0
Les futurs mobiles pourront se connecter dans le monde entier au réseau Internet mobile à très haut débit.

C'est encore un casse-tête qui trouvera sa solution au second semestre de 2013, grâce au concepteur américain de puces Qualcomm.

Aujourd'hui, la situation est très compliquée. Ainsi, les nouveaux iPhone 5 d'Apple ont été conçus en priorité pour l'Internet mobile très haut débit aux États-Unis. En revanche, ils ne peuvent pas être utilisés en France sur les réseaux 4G qui commencent à être déployés par les opérateurs français Orange et SFR. Inversement, les téléphones 4G comme le Galaxy S3 LTE de Samsung vendus en France ne peuvent pas bénéficier de la 4G aux États-Unis.

La raison? Contrairement à la troisième génération de téléphonie mobile, les smartphones adaptés à la 4G utilisent un grand nombre de fréquences pour fonctionner. Surtout, selon les pays, les autorités de régulation ont attribué des fréquences différentes aux opérateurs mobiles...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant