Quai rive gauche : les avis divergent dans l'opposition

le
1
Pour Pierre-Yves Bournazel, candidat UMP déclaré à la Mairie de Paris, en revanche, le principe de la reconquête de la Seine est juste et nécessaire.

Alors quele chantier des voies sur berge s'apprête à démarrer sur la rive gauche, la droite réaffirme son opposition au projet phare de la seconde mandature de Bertrand Delanoë. Dans un communiqué publié ce week-end, les élus UMP Jean-François Legaret, Philippe Goujon et Laurence Douvin montent une nouvelle fois au créneau, estimant que la nature ludique et futile des futurs aménagements est en parfait décalage avec les réalités économiques et sociales du moment. «Alors que chaque jour sont dénoncés la pénurie de logements, l'insalubrité de certaines habitations, le défaut de places d'hébergement, le manque crucial de places de crèches, notamment, le maire de Paris, lui, investit 40 millions d'euros, l'équivalent de 600 berceaux à titre indicatif, dans un parc de loisirs sur les berges de Seine qui ne profitera, ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gb00b04 le lundi 28 jan 2013 à 11:42

    Ce projet est une blague de plus des socialos bobos Parisiens. Qui va emprunter ces voix sur berge pour aller promener son toutou le Lundi matin à 8.00? Au lieu de prendre des mesures radicales et dogmatiques, la mairié aurait pu conserver le principe d'une fermeture le week end.