QuadRooter : la faille qui menace 900 millions de smartphones Android

le , mis à jour le
0
Un Samsung Galaxy Note 7 lors du lancement du téléphone en avril 2016 (image d'illustration).
Un Samsung Galaxy Note 7 lors du lancement du téléphone en avril 2016 (image d'illustration).

Sous le nom QuadRooter, Check Point a repéré quatre failles qui menacent le système de sécurité des terminaux Android. Le risque a été identifié en avril, mais l'alerte n'a été lancée que le week-end dernier. Après plusieurs mois de travail, l'entreprise de sécurité informatique a réussi à mettre au point une application qui permet de scanner les appareils pour savoir s'ils sont menacés. Le problème vient en fait d'une puce Qualcomm qui a été installée dans plusieurs modèles de différentes marques de smartphones. Check Point a publié un livre blanc sur QuadRooter dans lequel il est précisé que 900 millions de téléphones sont concernés par ces failles.

Les sites spécialisés expliquent que cette vulnérabilité dans le système Android pourrait permettre à des pirates de s'introduire dans les smartphones via des applications et de récupérer les droits roots. Ils pourraient ainsi exploiter les données et avoir accès à des fonctionnalités des appareils.

Des conseils pour limiter les risques

Parmi les appareils concernés se trouvent les LG G4 et G5, les HTC One, M9 et 10, le Sony Xperia Z Ultra ou encore les Samsung Galaxy S7 et S7 Edge. Avec l'application QuadRooter Scanner, il est possible de savoir si votre téléphone est concerné par les failles détectées.

Pour limiter les risques, il est conseillé de télécharger la dernière version d'Android dans les paramètres de vos...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant