Qu'est-ce qui vous distrait au volant ?

le
0
Qu'est-ce qui vous distrait au volant ?
Qu'est-ce qui vous distrait au volant ?

Hubert Sigrist

46 ans, cadre SNCF

Strasbourg (67)

Mon fils. Le seul moment où je pense être distrait c'est lorsque mon fils de 5 ans me parle car il a fait un beau dessin. Il me dit « Regarde papa », il insiste, me le tend, je regarde quelques microsecondes. Je suis obligé aussi de tourner la tête quand il joue avec la ceinture de sécurité. Je m'assure qu'elle est bien mise.

 

Annick Neau

63 ans, retraitée

Lanester (56)

Les mauvais conducteurs. Je suis perturbée par la mauvaise conduite des autres, ceux qui ne respectent pas les limitations de vitesse, qui parlent au téléphone... Ne sachant pas ce qu'ils vont faire, je ne les regarde plus. Une fois la ceinture accrochée, c'est parti : j'ai la tête dans le volant.

 

David Dubost

37 ans, responsable financier

Strasbourg (67)

Mes pensées. Je suis distrait quand je pense à autre chose qu'à la conduite, surtout sur autoroute. Je pense aux bouchons à venir, à ce que je vais manger le soir en rentrant... C'est comme si j'étais absent. Parfois, je constate que je me suis décalé sur la voie de gauche. Mais je n'ai jamais été en situation de danger.

 

Pauline Bomm

21 ans, étudiante en droit

Nancy (54)

Le téléphone. Quand je reçois des appels et que je sais que c'est important comme pour des stages ou des entretiens, je décroche. Avec le kit mains-libres ou pas. Parfois, je le prends à la main ou je le pose sur mes genoux et je mets le haut-parleur. Je ne suis pas du coup 100 % concentrée sur la route, mais je n'ai jamais eu de problèmes.

 

Romain Malardé

27 ans, chef de projet digital

Nanterre (92)

Les textos. Je peux être distrait quand je reçois un texto. Je le lis en conduisant. Je peux en écrire mais seulement si je suis au feu rouge. En revanche, je ne réponds pas au téléphone. Je peux être aussi distrait par les belles voitures que je croise. Sur l'autoroute, je regarde le paysage. Mais je n'ai jamais eu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant