Qu'est-ce que le statut d'État observateur de l'ONU ?

le
0
FOCUS - Non défini officiellement, ce statut permet pourtant à ses détenteurs de signer plusieurs textes onusiens et de saisir des institutions comme la Cour pénale internationale.

«Entité observatrice» depuis 1974, l'Autorité palestinienne est devenue «État observateur non membre» de l'Organisation des Nations unies (ONU). Le texte, déposé en septembre 2011 par Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne, a recueilli la majorité simple des voix requises pour son adoption.

Selon l'ONU, «ce statut relève de l'usage, car aucune disposition de la Charte des Nations unies n'en fait état». C'est le gouvernement suisse qui a demandé, le premier, au secrétariat général de l'ONU de devenir observateur, en 1946. Une démarche qui s'est démocratisée depuis: l'Autriche, la Finlande, l'Italie et le Japon sont devenus membres après avoir été observateurs. Aujourd'hui, le Vatican est le seul État concerné par ce statut.

L'Autorité palestinienne f...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant