Qu'est-ce que le meldonium, produit dopant ingéré par Maria Sharapova ?

le , mis à jour le
2

Lundi soir, Maria Sharapova a créé la surprise en confessant avoir été contrôlée positive en janvier, lors de l'Open d'Australie, au meldonium. Ce médicament lui est prescrit depuis 2006 pour «traiter des problèmes de santé récurrents, un déficit en magnésium, une arythmie cardiaque et des cas de diabète dans (sa) famille», a assuré la Russe de 28 ans, suspendue à titre provisoire par la Fédération internationale de tennis.

«Depuis dix ans, je prends un médicament sur prescription de mon médecin de famille (...), ce médicament n'était pas sur la liste des produits prohibés par l'Agence mondiale antidopage (voir plus bas), mais le règlement a changé le 1er janvier dernier et ce médicament est devenu un produit prohibé, ce que je ne savais pas», a poursuivi l'ex-n°1 mondiale, assumant la «pleine responsabilité» d'une «énorme erreur». «J'ai reçu un mail de l'Agence mondiale antidopage fin décembre et je n'ai pas contrôlé la liste pour voir si ce médicament figurait maintenant sur la liste des produits prohibés», a-t-elle admis.

Utilisé pour prévenir les infarctus

Principalement utilisé dans la prévention des infarctus, le meldonium est classé parmi les hormones et modulateurs métaboliques (groupe S4) depuis le 1er janvier 2016. Il avait été placé sous surveillance de l'Agence mondiale antidopage (AMA) toute l'année 2015. «Le meldonium a été ajouté à la liste des produits interdits en raison des preuves de son utilisation par les athlètes souhaitant améliorer leurs performances», a expliqué l'AMA.

Mis au point dans les années 1970 dans l'ex-URSS, il agite depuis plusieurs semaines les autorités antidopage: la Suédoise Abeba Aregawi, championne du monde 2013 du 1500 m (athlétisme), la Russe Ekaterina Bobrova (patinage artistique), la biathlète ukrainienne Olga Abramova et le coureur de la formation cycliste russe Katusha Edouard Vorganov ont tous été contrôlé positifs à cette ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1903733 il y a 9 mois

    ET les ricains, leurs dopages on les apprend 5 ans après la fin de leur carrière sportive mais c'est les ricains..

  • frk987 il y a 9 mois

    La barbe avec le doping....on ne peut pas être bon en buvant de l'eau pure, s'il vous plait de voir des cyclo touristes ou des joueurs de tennis de mon niveau...bien du plaisir, ça va attirer les foules !!!!!! et...les sponsors.