Qu'est-ce que le crédit d'impôt vert ?

le , mis à jour le
1

Le principe du crédit d'impôt dit « vert », créé en 2005, est de faire bénéficier les personnes d'une réduction fiscale si celles-ci acceptent de réaliser des travaux réduisant leur consommation d'énergie. Mais le dispositif ne fonctionne pas avec toutes les activités.

Crédit d'impôt vert
Crédit d'impôt vert

Réduire le gaspillage énergétique

L'objectif de ce crédit d'impôt est de réduire l'énergie gaspillée par nombre de foyers : soit le chauffage est inadapté et polluant, soit l'isolation n'est pas optimale et autorise des déperditions de chaleur : le plus souvent par le toit, ou par des failles dans l'isolation que l'on appelle « ponts thermiques ».
Ce crédit d'impôt doit donc permettre d'entreprendre les travaux nécessaires pour l'amélioration de l'isolation. Son fonctionnement est simple : en échange d'un investissement dans l'un des domaines cités, vous disposez d'une réduction d'impôt, qui correspond à une partie (fixe) de la somme investie.

Un crédit d'impôt pour tous les goûts

Il existe ainsi une quinzaine d'achats et de travaux disponibles pour réduire son impôt. En 2013, les taux variaient entre 10 et 32 %. Le taux le plus haut concernait d'ailleurs l'installation d'une production d'énergie qui soit respectueuse de l'environnement (hors photovoltaïque).
Notez que ce crédit « vert » change régulièrement : depuis son instauration en 2005, le programme et ses taux ont notamment été modifiés en 2007, en 2013 et en 2014.
En outre, le dispositif incite à réaliser des bouquets de travaux, en leur appliquant des taux plus avantageux. Des crédits spécifiques concernent les bailleurs et les locataires.

Matériaux de qualité exigés

Il faut cependant savoir que le crédit d'impôt vert est soumis à conditions, et qu'il doit prouver son efficacité. Pour démontrer cette dernière, cela se passe en amont : il faut simplement choisir des matériaux respectant des normes techniques. Celles-ci sont décrites dans le crédit.
Le plafond du dispositif est de 8000 euros pour les personnes seules, et de 16 000 euros pour les couples. Vous pouvez ajouter 400 euros par personne à charge.
De plus, le crédit d'impôt vert est réservé à la résidence principale. Depuis 2013, il ne s'applique que sur les travaux sur des logements de plus de deux ans.

Trucs et astuces

Pour vos travaux, faites appel à un expert en isolation. Il dispose d'un appareil réalisant une thermographie. Vous saurez ainsi où se trouvent les fameux ponts thermiques. En outre, vous montrerez à votre banque que vos travaux sont réalisés avec soin.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cresus57 le mardi 9 juin 2015 à 09:13

    "En outre, vous montrerez à votre banque que vos travaux sont réalisés avec soin."... banque qui s'en contrefiche ! On croit rêver ! Article rédiger par un "expert en isolation" ?