Qu'est-ce que la retraite progressive ?

le
1

La retraite progressive permet aux salariés qui ont atteint l’âge légal de travailler à temps partiel et de recevoir en avance une part de leur pension de retraite.

un passage à la retraite en douceur
un passage à la retraite en douceur

Quelles conditions faut-il remplir pour bénéficier de la retraite progressive ?

Depuis janvier 2015, il faut remplir les conditions suivantes pour demander une retraite progressive :

  • • avoir au moins 60 ans ou 2 ans de moins que l’âge légal de son départ en retraite ;
  • • avoir cotisé au moins 150 trimestres ou des périodes reconnues équivalentes dans un ou plusieurs régimes de retraite obligatoire ;
  • • exercer une activité à temps partiel dont le temps de travail doit être compris entre 40% et 80% du temps plein.


Vous ne pouvez pas demander une retraite progressive si vous exercez plusieurs activités à temps partiel.

Le dispositif s’applique aux salariés qui travaillaient déjà à temps partiel avant leur demande de retraite progressive.

Comment la retraite progressive s’applique-t-elle ?

Le salarié en retraite progressive reçoit mensuellement une partie de la pension qui a été calculée par sa caisse de retraite. La décote appliquée ne doit pas dépasser 25%.

La partie versée correspond à la différence entre le temps de travail à temps complet et le temps de travail dont vous avez décidé avec votre employeur. Par exemple, si vous travaillez à 60%, vous recevrez 40% de la pension de retraite calculée par votre organisme de retraite.

Le versement de la pension est suspendu si le salarié reprend une activité à temps plein. Toute modification du temps de travail doit être signalée à sa caisse de retraite qui procède à un re-calcul de la pension versée.

Comment effectuer la demande ?

Une fois votre demande acceptée par votre employeur (qui a le droit de refuser), il faut vous adresser à votre caisse de retraite en fournissant :

  • • votre contrat de travail à temps partiel en cours d'exécution à la date d'effet de la retraite progressive ;
  • • une attestation de votre employeur qui mentionne la durée du travail à temps plein en vigueur dans l’entreprise ;
  • • une déclaration sur l’honneur où vous déclarez ne pas exercer d’autre activité professionnelle ;
  • • un justificatif prouvant la fin de votre activité si vous exerciez auparavant une activité non salariée.

Trucs et astuces

Vous pouvez également demander de bénéficier de la retraite progressive auprès des organismes complémentaires.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • troteldo il y a 11 mois

    Il y a aussi la baisse rapidement progressive des pensions de retraites. Départ en 2003 à 60 ans avec 36 ans de carrière à 2230 euros. Départ en 2019 à 62 ans avec 38 ans de carrière à 1550 euros pour exactement le même métier. Pour résumer, à cause des réformes successives (allongement de la durée de cotisation et décote), cela fait une baisse de 30 % avec 2 ans d'activité en plus ! Pas mal ?