Qu'est-ce que la prime transitoire de solidarité ?

le
0

La prime transitoire de solidarité (PTS) est une aide de Pôle Emploi destinée à aider les seniors en fin de droits à l’allocation chômage, qui ont suffisamment cotisé pour avoir droit à la retraite, mais qui n’en ont pas encore atteint l’âge légal. Créée en juillet 2015, elle remplace l’allocation transitoire de solidarité qui a pris fin en mars 2015 lorsque tous les seniors qui y avaient droit ont atteint l’âge légal de la retraite.

La PTS permet de faire le lien entre allocation chômage et retraite
La PTS permet de faire le lien entre allocation chômage et retraite

Qui peut bénéficier de la PTS ?

La prime transitoire de solidarité est destinée aux demandeurs d'emploi de 60 ans et plus, qui ne peuvent pas encore liquider leur retraite et qui remplissent plusieurs conditions :
  • être né entre le 1er janvier 1954 et le 31 décembre 1955 ;
  • être bénéficiaire de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou du revenu de solidarité active (RSA) ;
  • avoir épuisé les droits à toute allocation chômage ;
  • avoir été bénéficiaire de l’allocation d’aide au retour à l’emploi, de l’allocation spécifique de reclassement, de l’allocation de transition professionnelle ou de l’allocation de sécurisation professionnelle, au moins un jour entre le 1er janvier 2011 et le 31 décembre 2014 ;
  • avoir validé le nombre de trimestres pour une retraite à taux plein à la fin des droits à l’assurance chômage.

Quel est son montant ? Comment en bénéficier ?

La prime transitoire de solidarité est versée jusqu’à la liquidation de la retraite par le bénéficiaire ou, au plus tard, lorsque l’âge légal de la retraite est atteint. Son montant est de 300€ par mois. Elle est versée par Pôle Emploi. Les personnes inscrites comme demandeur d’emploi reçoivent un mail ou un courrier avec un formulaire de demande à compléter et à renvoyer, accompagné d’une attestation de carrière.
Pour obtenir une attestation de carrière, il faut envoyer ou présenter une copie du courrier de Pôle Emploi à la caisse d’assurance retraite. Les bénéficiaires du RSA non inscrits à Pôle Emploi doivent procéder à leur inscription. On leur remet alors un coupon qu’ils doivent transmettre à la caisse d’assurance retraite pour recevoir leur attestation de carrière.

Prime transitoire de solidarité et revenu universel

La prime transitoire de solidarité fait l’objet d’un financement de 100,1 millions d’euros, assuré par Pôle Emploi. 28 000 personnes en sont actuellement bénéficiaires. La prime transitoire de solidarité fait partie des dix minima sociaux qui pourraient être remplacés par une allocation simplifiée, proposée par le secrétaire d'État à l'Industrie, Christophe Sirugue, et à laquelle le Premier ministre Manuel Valls est favorable. Cette allocation unique pourrait regrouper : revenu de solidarité active (RSA), allocation de solidarité pour les personnes âgées (ASPA), allocation de solidarité spécifique (ASS), prime transitoire de solidarité (PTS), allocation adultes handicapés (AAH), allocation supplémentaire d’invalidité (ASI), allocation temporaire d’attente (ATA), allocation veuvage, allocation pour les demandeurs d’asile (ADA) et revenu de solidarité d’outre-mer. La mesure concernerait 4 millions de bénéficiaires.

Trucs et astuces

Les demandes de PTS doivent être déposées au plus tard le 31 décembre 2017.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant