Qu'est-ce que l'ESP...

le
0
Cet ange gardien qui rattrape vos embardées en agissant automatiquement sur les freins est en passe de devenir obligatoire.

Un virage qui se resserre, un revêtement plus glissant qu'attendu, autant de situations qui peuvent se terminer par de la tôle froissée, ou bien pire... Heureusement, sur certaines voitures, il suffit de l'illumination d'un témoin au tableau de bord accompagné d'un grognement de freins pour qu'une main invisible semble soudain ralentir le film des événements tout en vous remettant sur le droit chemin. C'est le miracle de l'ESP (pour Electronic Stability Program).

Développé par Bosch pour Mercedes et BMW dans les années 1990, ce système corrige les écarts de trajectoire en agissant sélectivement sur les freins. Si la voiture survire - elle tourne plus qu'on ne le souhaite parce que l'essieu arrière dérive vers l'extérieur -, la roue avant extérieure au virage est freinée. À l'inverse, si elle sous-vire - elle tourne moins que ne le voudrait le conducteur parce que l'essieu avant glisse vers l'extérieur -, c'est la roue arrière intérieure qui est freinée. Et s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant