Qu'est-ce qu'une monnaie locale ?

le
0

Présentes en France et dans d’autres pays, les monnaies locales, propres à certaines régions ou villes, font de plus en plus parler d’elles. Mais de quoi s’agit-il vraiment ? Représentent-elles un atout pour les régions ? Nous vous expliquons en détail ce que sont ces monnaies alternatives.

Monnaie locale, de quoi parle-t-on ?

Les monnaies locales sont des "dispositifs d’échange locaux de biens, de services et de savoirs, organisés autour d’une monnaie spécifique permettant à la fois d’évaluer et de régler des échanges".
Il s’agit donc de monnaies non obligatoires complémentaires de l'euro. L’euro reste alors la seule monnaie officielle et vous ne trouverez aucun commerce qui refuse les euros.
La plupart des monnaies locales sont émises et gérées par des associations. Par exemple, au Pays basque, pour utiliser les euskos, il faut adhérer à l'association Euskal Moneta. Il faut échanger ses euros contre des euskos (1 euro = 1 eusko) et les utiliser ensuite chez les 450 commerçants adhérents qui s'engagent donc à accepter à la fois l'euro et l'eusko.

Quels sont les avantages des monnaies locales ?

La création d’une monnaie locale représente certains avantages pour la région en question :
  • L’utilisation de la monnaie locale étant limitée à un territoire restreint, elle favorise la consommation de produits locaux. Cela permet donc de favoriser l’exploitation des ressources locales telles que la main d’œuvre ;
  • Les monnaies locales circulent beaucoup plus vite que la monnaie officielle, ce qui accélère significativement la fréquence des transactions et dynamise l’économie de la région ;
  • Une monnaie locale n’est pas toujours en conversion paritaire avec l’euro, ce qui peut entraîner un déport de la TVA et donc permettre un allègement fiscal. Ainsi, le consommateur supporte également une charge de TVA moins importante.

Quels en sont les risques ?

Cependant, l’instauration d’une monnaie locale ne présente pas que des avantages :
  • La prolifération des monnaies locales peut finir par rendre difficile le contrôle de la masse monétaire en circulation sur le territoire. Les mesures prises notamment par la Banque Centrale Européenne pour agir sur l’économie pourraient alors voir leur efficacité entamée ;
  • Par définition, une monnaie locale ne peut être utilisée que sur son territoire. Elle n’est donc pas échangeable à l’échelle nationale et son utilisation importante peut à terme conduire à une certaine fermeture économique du territoire ;
  • Les monnaies locales ne passent pas par les réseaux bancaires. Ce mode de fonctionnement entraîne donc une diminution des transactions pour les banques ce qui peut avoir d’importantes retombées sur leurs revenus.

Trucs & Astuces :

Les monnaies locales les mieux implantées sont celles soutenues par les mairies :
  • L'Eusko, la monnaie locale la plus utilisée aujourd'hui en France, est par exemple passée de 200 000 équivalents euros à 500 000 en deux ans.
  • À Bristol, 10% de la population sont passés au "Bristol pound" dès lors que le maire a décidé de percevoir son indemnité en monnaie locale.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant