Qu'est-ce qu'une assurance dépendance ?

le
0

L'assurance dépendance est une clause qui peut être incluse dans un contrat de prévoyance. Elle est destinée à assister financièrement les personnes qui font face à une perte d'autonomie.

Comprendre l'assurance dépendance
Comprendre l'assurance dépendance

Qu'entend-on par « dépendance » ?

Au même titre que d'autres contrats, l'assurance dépendance se propose de prendre en charge les frais occasionnés par les aléas de la vie. Ici, il est question d'une perte d'autonomie.
La dépendance peut être totale ou partielle, physique ou psychique. Les assureurs comme les particuliers peuvent, pour déterminer un niveau de dépendance, se reporter à l'échelle des groupes Iso-Ressources (GIR) :

  • • GIR 1 : perte totale d'autonomie ;
  • • GIR 2 : grande perte d'autonomie (la plupart des tâches courantes ne peuvent plus être effectuées seul) ;
  • • GIR 3 : aide à l'autonomie corporelle (se laver ou aller aux toilettes) ;
  • • GIR 4 : aide partielle à la toilette ou à l'habillage.

Que précise cette assurance ?

Plus le niveau de dépendance est élevé, plus les indemnités le seront aussi. En cas de dépendance absolue, la totalité de la rente prévue est allouée. Pour une dépendance partielle, seule une partie sera versée. De la sorte, les mensualités peuvent varier de quelques centaines à quelques milliers d'euros par mois.
L'assurance dépendance peut en outre prendre en charge des points précis de la perte d'autonomie. D'une part, cela signifie que vous pouvez choisir les services dont vous aurez besoin en cas d'accident : venue d'une aide à domicile, réaménagement de l'habitat, etc. D'autre part, cela veut également dire que vous devez vérifier, avant de signer, ce que votre contrat assure et ce qu'il n'assure pas.

Est-ce vraiment utile ?

Nombre de personnes seraient tentées, comme dans le cas de l'assurance vie, de voir l'assurance dépendance comme un placement financier. En effet, si l'accident survient, vous disposerez d'une intéressante rente viagère.
De plus, si vous subissez une perte d'autonomie alors que vous n'êtes pas assuré, les importants frais qui vont avec la dépendance seront à votre charge : le réaménagement d'une maison peut coûter jusqu'à 15 000 €.
D'un autre côté, si le risque n'intervient pas, vous aurez cotisé à fonds perdus.
Il faut ajouter à cela que plus les ans passent, moins il y a de chances qu'un assureur accepte de vous prendre en charge. Ou alors, il vous demandera d'importantes cotisations.
Pour qu'une assurance dépendance se montre intéressante, il est important que vous considériez deux éléments :

  • • la profession que vous exercez ;
  • • l'âge auquel vous désirez contracter cette assurance.

Ainsi, si vous exercez un métier à risque pendant une grande partie de votre carrière, le risque est très élevé. Un couvreur de 30 ans aura donc tout intérêt à contracter cette assurance. Le contrat sera bien moins intéressant pour un retraité de 62 ans.

Trucs et astuces

Prenez garde au délai de carence. En cas d'accident, il faudra un certain temps avant que l'assurance ne commence à vous verser vos mensualités. Jusque-là, vous devrez compter sur vos propres moyens. Pensez à demander de l'aide à votre famille.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant