Qu'est-ce qu'un investissement solidaire ?

le
0

Attirant chaque année plus d'épargnants, l'investissement solidaire est un principe de placement qui sert à financer la création d'emplois, la production d'énergie renouvelable ou le logement de personnes fragiles par exemple. Voici ce qu'il faut savoir sur la finance solidaire.

La solidarité en investissant : un concept en vogue
La solidarité en investissant : un concept en vogue

Concept de l'investissement solidaire

L'investissement solidaire met en relation des épargnants qui souhaitent donner une certaine utilité à leur épargne et des entreprises ou associations à utilité sociale et/ou environnementale financées par la souscription de produits d'épargne solidaire.

Comment faire de l'investissement solidaire ?

Pour devenir investisseur solidaire, plusieurs possibilités s'offrent à vous:

  • - partager vos intérêts : reverser de 25 à 100% des intérêts perçus sur un produit d'épargne solidaire à une association de votre choix ;
  • - investir solidaire : tout ou partie de l'argent que vous placez est investi dans des projets d'utilité sociale et/ou environnementale. Vous conservez l'intégralité des intérêts perçus ;
  • - Placer votre épargne d'entreprise (intéressement, abondement, participation…) sur un Fonds Commun de Placement Solidaire (FCPES) labellisé Finansol. Sachez que toutes les entreprises permettant à leurs salariés de souscrire un Plan d'Epargne Entreprise (PEE) ou un Plan d'Epargne pour la Retraite Collectif (PERCO) ont l'obligation de proposer au moins un fonds solidaire dans l'ensemble des fonds proposés ;
  • - Devenir actionnaire d'une entreprise solidaire non délocalisable et qui réinvestit la majeure partie de ses bénéfices dans son activité.

Quels sont les avantages fiscaux ?

Dans le cas de l'épargne de partage, la fiscalité appliquée est celle du don.
Elle offre donc une réduction sur l'impôt sur le revenu de 66 % de la somme donnée avec un plafond de 20 % du revenu imposable.
Les revenus d'épargne de partage destinée à des associations d'intérêt général offrent un prélèvement libératoire de 5% (au lieu de 24%) sur le montant des intérêts ou des dividendes dans la limite de 20% du revenu imposable.

Dans le cadre d'un investissement solidaire, si vous avez investi dans des entreprises non cotées, vous pourrez déduire de vos impôts 18% de la somme placée dans la limite de 50 000€ pour un célibataire et 100 000€ pour un couple. Cet avantage n'est applicable que si vous renouvelez votre investissement sur au moins 5 ans.

Pour un investissement sur un FCPES (Fonds Commun de Placement d'Entreprise Solidaire), les fonds d'un salarié ainsi que les plus-values dégagées sont totalement exonérés d'impôt sur le revenu, et ce, qu'ils proviennent de l'intéressement, de la participation ou de n'importe quel autre versement. Pour bénéficier de cette exonération, vous devrez placer les fonds sur le PEE durant 5 ans au minimum ou sur un PERCO jusqu'à la retraite.

Trucs et astuces

L'association Finansol a créé en 1997 un label sous lequel sont répertoriés les entreprises et produits d'épargne répondant aux critères d'un investissement solidaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant