Qu'est-ce qu'un criminel psychopathe?

le
0
De Guy Georges à Luka Rocco Magnotta, les meurtriers pathologiques intriguent les criminologues.

Luka Rocco Magnotta, baptisé «le dépeceur de Montréal», est sans doute un psychopathe. Mais cela ne veut pas dire qu'il soit fou, au sens populaire du terme. Pour comprendre ce paradoxe apparent, il faut s'aventurer dans l'esprit obscur des criminels. Selon le psychologue et criminologue Jean-Pierre Bouchard, «Magnotta n'est pas du tout schizophrène. Comme d'ailleurs Mohamed Merah à Toulouse ou le Norvégien Breivik, il a agi de façon très organisée.» Son mode opératoire n'est pas compatible avec un délire psychotique, dans lequel l'acte est habituellement très désorganisé (sauf paranoïa).

La psychopathie concernerait 3 % des hommes et 1 % des femmes selon des travaux américains, caractérisés comme des «infracteurs à répétition». Tous ne sont pas des criminels, loin de là.

Le psychotique est fou, pas le psychopathe

Il faut aussi distinguer le psychotique du psychopathe, car la folie ne concerne habituellement que le premier. Pour le psychiatre Henri Grivois (...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant