Qu'attendre de la prochaine saison d'Eredivisie ?

le
0
Qu'attendre de la prochaine saison d'Eredivisie ?
Qu'attendre de la prochaine saison d'Eredivisie ?

L'année dernière, le PSV de Phillip Cocu a relancé un peu le suspens dans une Eredivisie qui en manquait légèrement depuis l'hégémonie ajacide. Mais l'opposition PSV-Ajax n'est pas la seule à offrir de belles choses pour cette nouvelle saison du championnat des Pays-Bas. Passage en revue des effectifs, même si la reprise en Eredivisie est partielle ce week-end en raison de la grève des policiers qui frappe actuellement les Pays-Bas.

L'équipe incontournable : le PSV Eindhoven

Forcément. Parce que le second album est toujours le plus attendu. Maintenant que l'équipe de Phillip Cocu a été dépouillée de ses deux atouts majeurs Depay et Wijnaldum, partis tout péter en Premier League, les aficionados d'Eredivisie vont pouvoir observer si le PSV n'était qu'un pétard mouillé ou un vrai prétendant au trône des Pays-Bas pour longtemps. À ce titre, l'équipe d'Eindhoven est étonnamment passée entre les balles du mercato estival alors qu'on lui promettait le peloton d'exécution. À l'heure actuelle, Jetro Willems, Luciano Narsingh et Luuk de Jong font toujours partie de l'effectif. Mieux, le PSV s'est considérablement renforcé avec les options d'achat levées d'Andres Guardado (gros coup pour le PSV) et de Nicolas Isimat-Mirin, ainsi que les signatures de Davy Pröpper (Vitesse Arnhem), Maxime Lestienne (Al-Arabi, ex-FC Bruges), Simon Poulsen (AZ Alkmaar) et surtout de l'Uruguayen Gaston Pereiro, qui a montré de très belles choses au Mondial U20 cet été en Nouvelle-Zélande. Au point de justifier son statut de transfert le plus cher d'Eredivisie cette saison (7 millions d'euros) ? À voir. Notamment en Ligue des champions où les hommes de Cocu peuvent être capables d'asticoter n'importe quelle équipe européenne.

Le joueur frisson : Hakim Ziyech (FC Twente)



Âgé de 22 ans dans un effectif du FC Twente en proie à des difficultés financières considérables, le natif de Dronten aurait pu décider d'aller voir ailleurs en Europe si l'herbe était plus verte sans avoir l'assurance de pouvoir y goûter. Comme Ricardo Kishna à la Lazio ou Steven Berghuis à Watford. Au lieu de ça, Hakim Ziyech a choisi de rester un an de plus du côté d'Enschede pour franchir un nouveau palier, lui qui avait déjà marqué 13 buts et délivré 16 passes décisives la saison dernière. Pas mal pour un gars dont on disait qu'il avait la tête un peu trop chaude Surtout, Ziyech a compris qu'il pouvait gagner en leadership dans un onze de Twente amputé de joueurs comme Castaignos, Bjelland, Ould-Chikh ou encore Martina, partis respectivement à Francfort, Brentford, Benfica et Southampton. En…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant