Qu'appelle-t-on « accidents de la vie » en prévoyance ?

le
0

De plus en plus courante, la Garantie des Accidents de la Vie est une assurance qui couvre les dommages subis dans la vie de tous les jours. Voici le point sur ce que l’on considère comme des accidents de la vie dans le domaine de la prévoyance.

Les accidents de la vie courante

L'assurance GAV prend en charge les dommages provoqués par les accidents de la vie courante ayant causé des dommages corporels importants à l'assuré. Il peut s’agir de tous types d’accidents : coupure, brûlure, chute, accident de bricolage…
Dans ce cadre, il peut s'agir d'accidents :
  • domestiques : ayant lieu dans la maison, dans les jardins ou dans les dépendances.
  • survenus à l’extérieur : dans un magasin, dans la rue, chez des amis…

Les accidents de la vie privée

La GAV prend également en charge les dommages causés par des accidents survenant dans le cadre de la vie privée de l’assuré.
Ces accidents ne sont pas causés par l’assuré lui-même, mais par un tiers non identifié ou lors d’un événement.
Sont considérés comme accidents de la vie privée :
  • les accidents médicaux : si, suite à un traitement, une opération chirurgicale, un examen ou une hospitalisation le patient est victime d'une détérioration anormale de sa santé, sans lien avec son état de santé antérieur
  • les attentats : bombe, voiture piégée…
  • les agressions individuelles ou collectives
  • les catastrophes naturelles : tempête, inondation, avalanche, tremblement de terre, éruption volcanique…
  • mes catastrophes technologiques : effondrement d'un bâtiment, intoxication, accident nucléaire, marée noire…

Les accidents lors de la pratique de sports et loisirs

Selon le contrat souscrit, la pratique de sports et loisirs peut être couverte. Il ne s’agit généralement que des sports jugés à faibles risques tels que :
  • le football ;
  • le badminton ;
  • le volley...
Le contrat doit alors spécifier que l’assuré sera couvert en cas de handicap causé par la pratique de loisirs. Il ne sera en revanche pas couvert si le loisir qu’il pratique lors de l’accident fait partie des pratiques exclues du contrat, c’est-à-dire considéré comme une pratique à risques.
De ce fait, les activités telles que le parachute, l’escalade, la plongée ou encore les sports de combat ou le rugby sont généralement exclues des contrats.
En revanche, certains assureurs indemnisent les accidents survenus lors de la pratique de loisirs, dans le cadre d’une séance exceptionnelle. Par exemple, un dommage causé lors d’une sortie en vélo peut donner lieu à une indemnisation, alors que la pratique habituelle de VTT sera exclue du contrat.

Trucs & Astuces :

Attention à ne pas confondre Garantie des Accidents de la Vie et responsabilité civile. En effet, la GAV entre en action lorsque vous êtes vous-même responsable du dommage que vous avez subi ou lorsque le tiers en cause n’est pas identifié. Votre responsabilité civile quant à elle prend en charge les dommages que vous avez accidentellement causés à un tiers.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant