QPR : Taarabt répond à Redknapp et le charge à son tour

le
0
QPR : Taarabt répond à Redknapp et le charge à son tour
QPR : Taarabt répond à Redknapp et le charge à son tour
Accusé par son entraîneur, Harry Redknapp, de ne pas présenter une condition physique digne du haut niveau et de souffrir de quelques kilos en trop, Adel Taarabt lui répond dans la presse anglaise ce mardi. L'international marocain en profite même pour le charger à son tour.

Pour justifier la nouvelle absence d'Adel Taarabt (25 ans) sur la feuille de match du côté de QPR le week-end dernier, Harry Redknapp avait mis en avant la condition physique plus que limite de l'ancien joueur du Milan AC. Le manager anglais avait notamment expliqué qu'il ne pouvait pas aligner un joueur présentant des kilos en trop (« une vingtaine », à entendre Redknapp), surtout lorsque celui-ci court soi-disant moins vite que lui. Une attaque à laquelle le joueur a répondu mardi dans le Daily Mail, chargeant au passage à son tour son entraîneur. « Il passe le plus clair de son temps dans son bureau, mais, quand il raccroche le téléphone, il descend cinq ou dix minutes, il ne dirige jamais un entraînement, assure l'international marocain (...) Lorsque nous avons joué contre West Ham, il a dit aux joueurs : "Vous n'êtes pas en forme, ceci, cela". Je lui ai dit : "Mais le problème, c'est que nous n'avons aucun plan de jeu, nous ne savons pas comment presser en équipe. Il ne s'agit pas seulement de courir, vous devez jouer avec votre cerveau". »

Principalement visé par Redknapp pour son hygiène de vie et son embonpoint, Taarabt avoue qu'il n'aime pas ce que propose la cantine du club, mais que ce n'est pas pour cette raison qu'il mange n'importe quoi. « Je n'aime pas la nourriture du centre d'entraînement, mais je mange de manière saine, comme tous les joueurs. Je suis un joueur professionnel, je mange de manière saine, je pèse 85 kg. L'entraîneur cherche des excuses. » Comme si les mots ne suffisaient pas, l'ancien Lensois ajoute des preuves en prenant la pose devant le photographe du journal, torse nu. Histoire de montrer à son coach qu'il est bien loin de la vingtaine de kilos superflus dont l'accuse l'intéressé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant