QPR : Barton " cantona-isera " son prochain agresseur

le
0
QPR : Barton " cantona-isera " son prochain agresseur
QPR : Barton " cantona-isera " son prochain agresseur

Pendant le match perdu par son équipe à Burnley (2-0) ce week-end en Championship, Joey Barton a été la cible des supporters du club adverse. Visé par divers projectiles venus des tribunes, le bouillant milieu de terrain des Queens Park Rangers a même reçu une bouteille de soda sur la tête. Sur le moment, Barton n'a pas bronché. Mais par la suite, sur Twitter, l'international anglais (une sélection), prêté à l'Olympique de Marseille la saison dernière, a promis qu'il punirait à l'avenir un geste similaire. « Je n'ai pas réagi car si je l'avais fait, j'aurais été exclu », a expliqué « Joey le terrible » quelques heures après l'incident.

« Mais trop c'est trop, a poursuivi le joueur de QPR. Et le prochain (sous-entendu : qui s'en prendra à moi) se fera cantona-iser ». Barton fait bien évidemment référence ici à la réaction sanguine d' « Eric The King » avec Manchester United en 1995 lors d'un match à Crystal Palace. Insulté par un supporter adverse, l'attaquant français s'était dirigé en plein match sur l'individu avant de lui asséner un coup de pied sauté. Mais alors qu'on imaginait déjà Joey Barton franchir à son tour la rambarde pour faire passer l'envie à ses agresseurs de s'attaquer à lui, le principal concerné a calmé immédiatement le jeu. « Avant que tout le monde se mette à flipper, c'était une blague. Je ne suis pas aussi bête. » Cantona restera donc probablement encore longtemps le seul footballeur-kick-boxeur de l'histoire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant