Qoros veut concurrencer Volkswagen

le
0
La nouvelle marque chinoise a fait ses premiers pas au salon de Genève.

En plein marasme, le marché automobile européen ne fait pas peur à tout le monde. Parmi les attractions du salon de Genève, le chinois Qoros a dévoilé mardi sa berline familiale Qoros 3, ainsi que deux prototypes en version hybride et break. Comble de l'audace, il compte se frotter aux constructeurs allemands, les seuls à résister à la crise.

Alors que les précédentes tentatives chinoises de s'implanter en Europe avaient fait sourire - on se souvient de crash tests calamiteux en 2007 - Qoros, filiale à 50-50 du constructeur chinois Chery et du fonds Israel Corporation, a les moyens de ses ambitions. «Nous nous lancerons dans un premier temps en Chine, puis en Europe de l'Est d'ici à la fin de l'année, et enfin en Europe de l'Ouest fin 2014-début 2015», où le groupe négocie avec des importateurs pour créer un réseau de concessionnaires, explique Volker Steinwascher, le vice-président...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant