Qobuz prépare une levée de fonds de 20 à 25 millions d'euros

le
0
La plate-forme de musique en ligne haut de gamme cherche à se déployer rapidement hors de France.

Qobuz ne tient plus en place. Le site français de téléchargement et de streaming de musique va annoncer jeudi son ouverture dans huit pays européens d'ici à la fin de l'année, dont l'Allemagne et le Royaume-Uni. Le déploiement à l'international se poursuivra jusqu'en Amérique du Nord en 2014.

Dans l'ombre de Deezer et de Spotify, Qobuz a créé en France une offre singulière. Il diffuse des morceaux en qualité CD. «Nous nous adressons aux vrais passionnés de musique», prêts à dépenser davantage, explique Yves Riesel, fondateur de Qobuz. Les labels, mieux rémunérés, peuvent lui accorder en échange des exclusivités sur leur catalogue, comme le spécialiste du classique Harmonia Mundi. Grâce à ce positionnement, «nous avons prouvé que nous arrivons à générer une marge qui sera appréciable à terme pour la musique en ligne», souligne Alexandre Leforestier, directeur...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant