Qatar : Un Grand Prix en ville dès 2016

le
0
Qatar : Un Grand Prix en ville dès 2016
Qatar : Un Grand Prix en ville dès 2016
Alors qu'il organise un Grand Prix MotoGP depuis 2004, le Qatar n'organise pas encore de Grand Prix de F1. Mais, selon Autosport, cela pourrait bouger dès 2016 avec une course organisée sur un circuit urbain dans Losail... mais Bahrein veille.

Le Qatar veut son Grand Prix de Formule 1, c'est désormais une évidence. Seul pays majeur au Moyen-Orient à ne pas organiser de course du championnat du Monde, au contraire du Bahrein ou des Emirats Arabes Unis avec Abu Dhabi, l'état gazier entend bien y remédier au plus vite. Si un projet de course sur l'actuel circuit de Losail, qui est très typé moto, est désormais au point mort, un autre projet aurait déjà germé. En effet, selon des informations révélées par le magazine britannique Autosport, ce nouveau projet propose l'organisation d'une course sur un circuit urbain tracé dans les rues de la ville nouvelle Losail, construite autour du stade censé accueillir la finale de la Coupe du Monde de football en 2022.

Un veto du Bahrein ?

Mais un projet de course au Qatar pourrait être contrecarré par un accord tacite entre Bernie Ecclestone et les dirigeants du Bahrein. Comme Mister E l'avait déjà précisé par le passé, aucune course ne pourrait être organisée au Moyen-Orient sans l'aval des autorités bahreïniennes, précurseur en la matière dans cette région du Monde. Mais le Cheikh Salman bin Isa Al Khalifa, président de la société organisatrice du Grand Prix de Bahreïn a assuré qu'une telle clause n'existait pas. « Ce qui importe avec Bernie Ecclestone, c'est comment il valorise l'amitié, assure-t-il à Autosport. Il apprécie l'effort que nous avons fait d'organiser un Grand Prix de F1, celui d'être le premier pays à avoir saisi la chance au Moyen-Orient. Mais je ne verrais pas cela comme un veto. Je pense que la culture dela F1 est en train de grandir au Moyen-Orient, ce que nous pouvons lentement voir évoluer mais, ma conviction au sujet d'organiser une nouvelle course, où que ce soit, dans cette région, c'est que nous ne sommes pas prêts à ça. » Mais si le Qatar parvient à convaincre, par quelque moyen que ce soit, Bernie Ecclestone d'y organiser un Grand Prix, peu de gens pourront s'y opposer.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant