Qatar Airways répond à Air France

le
0
Après le patron d'Emirates, le président de Qatar Airways venu en France inaugurer la ligne Nice/Doha répond aux accusations de concurrence déloyale portées par les dirigeants d'Air France.

Les présidents des compagnies du Golfe semblent s'être donnés rendez-vous à Paris. Au lendemain de la visite à Paris de Tim Clark, le président d'Emirates, c'est au tour d'Abkar Al Baker, le président de Qatar Airways, d'expliquer sa stratégie et de répondre aux accusations de concurrence déloyale portées par les dirigeants d'Air France.

Le PDG de Qatar Airways est d'abord venu en France inaugurer une nouvelle ligne qui relie désormais trois fois par semaine Doha à Nice. Il a aussi dessiné les grandes lignes de son plan de développement «très agressif» pour les prochaines décennies.

Comme Abkar Al Baker le rappelle lui même, il y a douze ans, sa compagnie n'avait qu'une dimension régionale. Aujourd'hui, elle compte 91 avions dont 22 gros porteurs Boeing 777. Qatar Airways a aussi commandé cinq Airbus A 380, un volume qui sera revu à la hausse, assure le PDG de la compagnie du Golfe. «Ce sera moins de cent!», a-t-il précisé avec ironie. Il est vrai que le nouv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant