Qatar Airways presse Airbus de résoudre les problèmes de l'A350

le
0
 (Actualisé avec précisions, déclarations d'UTAS) 
    DUBAI, 27 avril (Reuters) - Qatar Airways a durci le ton 
vis-à-vis d'Airbus  AIR.PA  mercredi sur la fiabilité de l'A350 
en expliquant que l'appareil continuait de lui poser des 
problèmes près d'un an après sa mise en service.  
    "Nous avons quelques soucis avec l'A350 mais c'était 
prévisible car c'est un nouveau programme. Toutefois, nous avons 
le sentiment qu'Airbus peine à résoudre ces problèmes avec 
l'A350", a déclaré le directeur général Akbar Al Baker, lors 
d'une conférence à Dubaï. 
    Prié de dire quels étaient les problèmes rencontrés par la 
compagnie avec l'A350, il s'est contenté de dire qu'ils étaient 
liés à la chaîne des fournisseurs. 
    Les livraisons d'A350 sont retardées en raison d'une pénurie 
de pièces d'équipement des cabines, avaient dit des sources à 
Reuters ce mois-ci.   
    Al Baker a déjà déclaré cette semaine que Qatar Airways 
avait engagé des discussions avec Boeing  BA.N  en vue de la 
livraison éventuelle d'avions appelés à se substituer à des 
A320neo sur lesquels de nouveaux problèmes ont été identifiés. 
  
    Un porte-parole d'Airbus a dit que l'avionneur n'avait aucun 
commentaire à formuler à la veille de la publication des 
résultats trimestriels. 
    Qatar Airways est le plus important client de l'A350, un 
appareil rival du Boeing  BA.N  787 Dreamliner comme du B777. 
    La compagnie qatarie a commandé 80 exemplaires de l'A350 et 
a déjà reçu les huit premiers.  
    Une source proche du dossier a déclaré que Qatar Airways 
avait exprimé des doutes quant à la fiabilité de certains 
composants et équipements fournis par UTC Aerospace Systems 
(UTAS), filiale de l'américain United Technologies  UTX.N , pour 
la fabrication de l'A350 comme du Boeing 787. 
    Un porte-parole d'UTAS a déclaré: "Notre priorité est 
d'assurer un service d'excellence à tous nos clients et si des 
problèmes apparaissent, nous travaillons de manière intensive à 
les résoudre avec nos clients." 
    Qatar Airways avait critiqué publiquement dans le passé la 
fiabilité du Boeing 787 mais en novembre dernier, Al Baker a 
déclaré que l'appareil fonctionnait désormais convenablement.  
     
 
 (Matt Smith et Tim Hepher, Wilfrid Exbrayat pour le service 
français, édité par Marc Angrand) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant