Qatar Airways ne veut pas de Boeing 787 au réacteur défaillant

le
0
QATAR AIRWAYS REFUSE LA LIVRAISON DES BOEING 787 EN RAISON D'UN PROBLÈME DE RÉACTEUR
QATAR AIRWAYS REFUSE LA LIVRAISON DES BOEING 787 EN RAISON D'UN PROBLÈME DE RÉACTEUR

DOHA/LONDRES (Reuters) - Qatar Airways ne prendra livraison d'aucun 787 Dreamliner tant que Boeing n'aura pas résolu un problème technique affectant son nouveau réacteur, a annoncé mardi le directeur général de la compagnie aérienne qatarie.

Le Qatar a passé commande de 60 Dreamliners - 30 fermes et 30 en option - et choisi pour le propulser le moteur de nouvelle génération GEnx de General Electric (GE).

"Le 787 est équipé d'un moteur bénéficiant d'une technologie nouvelle. Mais il y a eu une défaillance matérielle du réacteur qui doit maintenant être remplacé et inspecté", a déclaré Akbar Al Baker à l'issue d'un discours prononcé à Doha.

Premier constructeur mondial de réacteurs d'avions, GE a annoncé le mois dernier chercher l'origine d'une défaillance de son moteur GEnX qui a empêché un avion cargo de décoller en Chine.

C'était le deuxième incident de ce type depuis juillet, lorsqu'un moteur GEnX était tombé en panne pendant un test en Caroline du Sud, provoquant un incendie près de la piste de décollage.

Le National Transportation Safety Board américain, l'organisme de sécurité des transportés américain, a assuré en août qu'il s'agissait d'un incident technique limité qui ne mettait pas en danger la sécurité des passagers.

"Nous avons informé Boeing que nous ne prendrons pas livraison de 787 jusqu'à ce qu'ils soient équipés d'un propulseur modifié", a dit Akbar Al Baker, souvent critique envers Boeing et Airbus, auxquels il reproche notamment leurs retards de livraison.

Créée en 1993, Qatar Airways dispose d'une flotte de 111 appareils, et en a 214 en commande, options comprises.

Regan Doherty et Rhys Jones, Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant