Qatar Airways ne renonce pas à une participation dans American Airlines

le
0
    13 juillet (Reuters) - Qatar Airways a dit jeudi continuer à 
vouloir acquérir une participation dans American Airlines 
 AAL.O  en dépit du fait que la compagnie aérienne américaine 
ait mis un terme à leur accord de partage de code. 
    American Airlines a annoncé mercredi annuler les accords de 
partage de code conclus avec Qatar Airways et Etihad Airways 
dans le cadre de sa lutte contre les subventions que ces deux 
compagnies moyen-orientales perçoivent illégalement, selon elle. 
Qatar Airways comme Etihad Airways nient toutes les deux être 
subventionnées. 
    Le partage de code est un accord commercial permettant à 
deux compagnies d'exploiter conjointement des lignes. 
    Les compagnies américaines estiment que les subventions 
publiques permettent aux compagnies du Golfe de proposer des 
billets à des prix plus bas et d'offrir des équipements plus 
confortables sur les vols long-courriers.     
    Le directeur général de Qatar Airways, Akbar al Baker, s'est 
déclaré déçu de cette décision mais a ajouté qu'elle 
n'affecterait pas le projet de la compagnie qatarienne d'acheter 
jusqu'à 10% d'American Airlines.   
    "La procédure de demande de prise de participation se 
poursuit normalement. Nous devions clarifier certaines questions 
du régulateur, ce que nous avons fait", a-t-il dit à la presse à 
Doha. 
    Qatar Airways a adressé mercredi un document remanié aux 
autorités de régulation américaines afin d'obtenir 
l'autorisation d'acquérir jusqu'à 10% de Americain Airlines, 
selon un document transmis aux autorités boursières. 
    Une participation dans la compagnie américaine permettrait à 
Qatar Airways d'augmenter son portefeuille d'investissement. 
Elle possède déjà 20% d'IAG  ICAG.L , la maison-mère de British 
Airways, et 10% de la sud-américaine Latam  LAN.SN . 
     Dans un document transmis aux autorités boursières 
américaines, American Airlines a souligné que ses statuts 
interdisaient à quiconque d'acquérir 4,75% ou plus de ses 
actions en circulation sans approbation préalable du conseil 
d'administration saisi par une requête écrite. 
 
 (Alana Wise, David Shepardson et Tom Finn; Catherine 
Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette 
Rouillon) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant