Pyrénées : colère autour de l'arrivée d'une nouvelle ourse

le
0
L'introduction d'un nouvel animal coûterait plus de 112 000 euros.

La bataille de l'ours bat son plein dans les Pyrénées. Alors qu'une vingtaine d'entre eux sont en liberté dans le massif pyrénéen, opposants et partisans de leur présence ont trouvé un nouveau terrain de conflit avec la possible introduction d'une nouvelle ourse femelle importée de Slovénie au printemps prochain dans le Béarn. Débutée le 27 décembre dernier, la consultation publique des populations du massif pyrénéen sur ce sujet s'est achevée vendredi, concernant 930 communes de la chaîne pyrénéenne.

Après le décès de Cannelle en 2004, dernière ourse de souche pyrénéenne, puis celui de Franska, arrivée de Slovénie en 2006 et morte en 2007, le Béarn ne compte plus que deux mâles, menaçant cette population d'extinction. Dans un document de 45 pages soumis à la consultation depuis fin décembre, l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) présente comme principal argument l'engagement de la France à préserver la population d'ours br

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant