Pyongyang répond aux nouvelles sanctions de l'Onu par des tirs

le
0
 (Actualisé avec réactions russe §5-6 et européenne §7) 
    SEOUL, 3 mars (Reuters) - La Corée du Nord a répondu dans 
son style caractéristique à l'adoption par le Conseil de 
sécurité des Nations unies de nouvelles sanctions à son encontre 
par des tirs de projectiles qui se sont abattus en mer, a 
annoncé jeudi le ministère sud-coréen de la Défense. 
    Le ministère a précisé qu'il cherchait à établir si ces 
projectiles, tirés à 10h00 locales (01h00 GMT), étaient des 
missiles à courte portée ou des obus d'artillerie. 
    La résolution adoptée mercredi à l'unanimité par le Conseil 
de sécurité de l'Onu alourdit de façon drastique les sanctions 
imposées à la Corée du Nord en réponse à l'essai nucléaire du 6 
janvier.   
    Mercredi, les médias officiels de Pyongyang ont qualifié la 
présidente sud-coréenne Park Geun-hye d'"horrible chauve-souris 
femelle" dont le destin est selon eux de "mourir dans sa grotte 
repoussante, suspendue par les pieds". 
    L'ambassadeur de Russie à l'Onu a estimé jeudi que le régime 
ermite nord-coréen ne tirait pas les bons enseignements du 
nouveau train de sanctions décidées par la communauté 
internationale. 
    "Cela démontre qu'ils (les Nords-Coréens) ne tirent pas pour 
l'instant les conclusions qui conviennent", a dit Vitali 
Tchourkine interrogé par la presse. 
    Les Européens envisagent pour leur part de renforcer leurs 
sanctions contre la Corée du Nord et la porte-parole de la 
diplomatie européenne Federica Mogherini a salué l'unanimité 
avec laquelle la résolution, fruit d'une négociation entre 
Chinois et Américains, a été adoptée. 
     
     
 
 (Jack Kim avec Michelle Nichols à l'Onu et Robin Emmott à 
Bruxelles; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant