Pyongyang pourrait avoir testé des composants d'une bombe H-CNN

le
0
    WASHINGTON, 28 janvier (Reuters) - Il est possible que la 
Corée du Nord ait procédé à un test partiel d'une bombe à 
hydrogène le 6 janvier, affirme la chaîne américaine CNN citant 
un responsable fédéral, jeudi. 
    Le régime communiste de Pyongyang avait annoncé le 6 janvier 
avoir procédé à un essai d'une bombe thermonucléaire 
miniaturisée sans que cette affirmation ait pu être vérifiée de 
manière indépendante. 
    L'explosion pourrait être un essai partiel raté de certains 
types de composants entrant dans la fabrication d'une bombe à 
hydrogène, précise CNN citant ce responsable anonyme informé des 
faits. 
    L'ampleur de la secousse sismique et les informations 
recueillies laissent supposer qu'il ne s'agissait probablement 
pas d'un engin totalement opérationnel, précise la chaîne 
d'information en continu. 
    Il est possible, a poursuivi ce responsable américain, que 
les Nord-Coréens croient qu'un essai nucléaire a été mené mais 
les Etats-Unis penchent pour l'hypothèse du déclenchement de 
certains éléments seulement, comme le détonateur. 
    Mark Toner, le porte-parole du département d'Etat, avait 
indiqué plus tôt dans la journée que les Etats-Unis ne pensaient 
pas que Pyongyang avait procédé à un essai de bombe à hydrogène. 
     
 
 (Erich Beech; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant