Pyongyang met en garde Séoul contre de nouvelles frappes

le
0
Le régime nord-coréen a promis de «frapper sans pitié» en cas de violation de son espace souverain, notamment en mer Jaune, où des manoeuvres aéronavales communes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud doivent avoir lieu demain.

La Corée du Nord maintient la pression. Pyongyang a mis en garde samedi sur les «conséquences imprévisibles» qu'aura l'engagement prévu dimanche d'un porte-avions américain en mer Jaune, dans des manoeuvres aéronavales communes avec la Corée du Sud.

«Si les Etats-Unis amènent finalement leur porte-avions en mer Occidentale (la mer Jaune, ndlr), personne ne peut en prévoir les conséquences», a affirmé Pyongyang, dans un communiqué diffusé par l'agence officielle KCNA. Le régime nord-coréen a également promis de «frapper sans pitié» en cas de violation de son espace souverain, notamment en mer Jaune.

Pékin, le principal soutien de la Corée du Nord, s'est également dit opposé à l'organisation de ces manoeuvres, mettant en garde contre «toute action militaire non autorisée» au large de ses côtes. Réponse de Washington : cet exercice «n'est pas dirigé contre la Chine». «Ces opérations sont de nature défensive et destinées à renforcer la dissuasion

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant