Pyongyang aurait modernisé un site pour tirer des missiles de plus longue portée

le
0

SEOUL, 2 octobre (Reuters) - La Corée du Nord, sous le coup de lourdes sanctions internationales pour ses essais nucléaires et tirs expérimentaux de missiles, a achevé d'importants travaux sur son site de lancement de fusées, qui lui permettent désormais de tirer des missiles de plus longue portée, a déclaré jeudi un club de réflexion américain. Le Nord communiste, qui est toujours, théoriquement, en état de guerre avec le Sud depuis l'armistice de 1953 qui mit fin aux combats de la guerre de Corée, tire de façon routinière des missiles de courte portée, à des fins expérimentales, dans les eaux au large de ses côtes est et ouest. Des images satellites ont montré que la Corée du Nord avait achevé les travaux de réorganisation de sa base de lancement de satellites de Sohae, dans l'ouest du pays, non loin de la frontière chinoise, écrit le site internet 38 North, géré par l'institut américano-coréen de l'université Johns Hopkins. "L'un des aspects essentiels de leur programme a été de moderniser un pas de tir existant, permettant (à la Corée du Nord) de faire décoller à l'avenir des engins plus importants que le lanceur Unha-3 existant", écrit le club de réflexion. Unha-3 est la fusée longue portée lancée par le Nord en décembre 2012, à la suite d'un échec au mois d'avril précédent. Le pas de tir a connu des mois de travaux mais Pyongyang est désormais à même, techniquement, de procéder prochainement à un autre tir de fusée longue portée, écrit 38 North. (James Pearson; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant