Puy-de-Dôme : le père avoue avoir étouffé son fils de 3 ans

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Le père du petit Yanis est passé aux aveux, mercredi matin, lors de sa garde à vue au tribunal de Clermont-Ferrand. Son petit garçon de 3 ans, retrouvé sans vie samedi à Longues (Puy-de-Dôme), à son domicile, est mort étouffé. "Il a expliqué l'avoir serré très fort contre lui en mettant la main sur sa bouche et sur son nez jusqu'à ce qu'il ne respire plus", a détaillé Pierre Sennès, le procureur de la République de Clermont-Ferrand. "Il a donné des explications très confuses pour le moment sur les motivations de son geste. Il a simplement dit qu'il ne voulait plus être séparé de lui et qu'il souhaitait se suicider juste après pour partir avec lui", poursuit le procureur. L'autopsie pratiquée lundi n'avait pas révélé de traces de violence, de coups ou d'ecchymoses. On savait juste que l'enfant souffrait de graves problèmes respiratoires liés à un asthme sévère.Retrouvé à GrenobleLaurent V., 40 ans, vivait seul, séparé de son ex-compagne depuis la naissance de leur petit garçon. Une décision de justice lui avait octroyé la garde de Yanis tous les samedis. Ce qui, selon la mère de l'enfant, n'avait jamais posé de problème jusqu'à présent. C'est justement la maman de Yanis qui a fait la macabre découverte, samedi après-midi, en venant récupérer l'enfant au domicile du père.En entrant dans la maison, elle avait croisé son ex-compagnon prenant la fuite à vélo. Quelques heures plus tard, le vélo avait été retrouvé...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant