Pussy Riot : 2 ans de crispation entre la Russie et l'Occident

le
0
CHRONOLOGIE - Les deux membres des Pussy Riot encore en prison ont été libérées. L'une d'elle dénonce une «opération de communication» du Kremlin. Cette amnistie est l'énième soubresaut d'une affaire qui a empoisonné de longs mois durant l'image de la Russie.

2012

- 21 février: Cinq femmes encagoulées montent sur l'estrade de l'autel de la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou et improvisent une «prière punk» au son de la guitare électrique, appelant la Sainte Vierge à «chasser Poutine du pouvoir». Alors premier ministre russe, Vladimir Poutine brigue un nouveau mandat de président. Appartenant au collectif punk féminin de protestation Pussy Riot, elles sont évacuées par des agents de sécurité. La vidéo est mise en ligne.

- 5 mars: Maria Alekhina, 24 ans, et Nadejda Tolokonnikova, 22 ans, sont arrêtées et placé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant