Puma doit revoir ses marques et sa pub

le
0
Le groupe PPR a reconnu jeudi qu'il n'était pas satisfait des performances commerciales de sa marque de chaussures et vêtements de sport. Il somme ses dirigeants de revoir leur stratégie marketing et publicitaire.

«Nous allons mettre en place un nouveau marketing produits, plus différenciant, pour revigorer cette marque et lui donner de l'élan», annonce Jean-François Palus, directeur général délégué de PPR. «La marque est formidable, ses résultats, pas du tout.»

PPR, également propriétaire de Gucci, La Redoute et Fnac, tient à remettre sur les rail sa marque de vêtement de sport, numéro trois mondial du secteur. L'état major du groupe a sommé les dirigeants de Puma, en partie renouvelés, de revoir entièrement la copie en matière de stratégie marketing et publicitaire.

L'objectif est de relancer les ventes de Puma, dont PPR s'avoue, pour la première fois, déçu. Au premier semestre, la croissance de Puma s'est limitée à 8,8%. Pis. L'équipementier attend pour 2012 une hausse d'environ 5% de son chiffre d'affaires (contre + 5 à 10% espéré avant cet été) et une «baisse significative» de son bénéfice net, au lieu d'une hausse.

Le mea-culpa de PPR porte à la fois s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant