Puma affine sa stratégie

le
0
Après deux années difficiles, la filiale de PPR veut faire croître ses ventes de 60% d'ici à 2015.

À Herzogenaurach (Allemagne)

«Le puma n'est pas qu'un bel animal, il est aussi connu pour son Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleureragilité, sa capacité à changer de direction, de vitesse et d'utiliser ses impressionnantes griffes pour saisir ses proies», a prévenu mardi Jochen Zeitz devant l'image d'un félin bondissant dans la jungle. Dans le tout nouveau siège de Puma à Her­zogenaurach, bastion historique de la marque, son patron a présenté sa stratégie pour «repartir à l'attaque» durant les cinq prochaines années.

Une nouvelle ambition nécessaire, trois ans après le rachat de l'équipementier sportif par le groupe PPR (Gucci, Yves Saint Laurent, Fnac, Conforama…) pour près de 4 milliards d'euros. Depuis, la marque est entrée dans une période de turbulences. «Puma a traversé deux années difficiles, mais nous sentons que le moment est venu de refermer ce chapitre à la fin de cette année et de tourner la page», estime Jochen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant