Puisseguin : le bouleversant témoignage de la veuve du chauffeur

le , mis à jour le
0
Ce dimanche, un an jour pour jour après le drame, une stèle a été inaugurée pour rendre hommage aux 43 victimes.
Ce dimanche, un an jour pour jour après le drame, une stèle a été inaugurée pour rendre hommage aux 43 victimes.

« Le plus dur, c'est de ne pas savoir. Pourquoi le feu a pris si vite ? Pourquoi ils n'ont pas réussi à sortir ? » Ce sont les interrogations que ressasse continuellement Stéphanie Besnard depuis ce jour noir du 23 octobre 2015 où elle a perdu son mari Cyril et son fils Théo, âgé de trois ans. Son époux était au volant du poids lourd qui est entré en collision avec le car de retraités à Puisseguin tandis que Théo, qui accompagnait son père durant ses vacances scolaires, se trouvait dans la cabine à l'arrière. Lors de ce tragique accident de la route, le plus meurtrier depuis 1982, 43 personnes ont péri. La jeune femme de 27 ans qui a livré son témoignage au journal Le Parisien exprime son besoin de vérité, alors que les circonstances de la tragédie ne sont toujours pas éclaircies.

VIDÉO : l'hommage aux victimes, un an après.

« Il faut que l'enquête aboutisse »

« On a avait une vie tranquille », confie Stéphanie, elle aussi chauffeur. Elle avait rencontré celui qui deviendrait son mari sur la route. Comme le raconte le quotidien, Stéphanie était aussi au volant le jour de l'accident. Elle entend alors la triste nouvelle par radio, mais ne pense pas être concernée. « Je n'arrivais pas à joindre Cyril, mais je croyais qu'il était déjà sur le chemin du retour... Quand je suis arrivée au dépôt, j'ai vu un groupe de personnes, en larmes,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant