Puissant séisme en Nouvelle-Zélande, alerte au tsunami

le
0
    WELLINGTON, 13 novembre (Reuters) - Un puissant tremblement 
de terre d'une magnitude de 7,4 a frappé le centre de la 
Nouvelle-Zélande juste après minuit lundi (23h02 GMT dimanche) 
provoquant un tsunami qui a touché la côté nord-est de l'île du 
Sud, a annoncé l'institut américain de veille géologique (USGS). 
    La sécurité civile néo-zélandaise a appelé les habitants de 
l'ensemble de la zone côtière à se réfugier sur des terrains 
plus élevés. 
    Une dépression maritime d'une hauteur d'un mètre a été 
signalée dans la région de North Canterbury sur l'île du Sud. 
"Cela est suffisamment important pour que les gens le prennent 
au sérieux", a déclaré Anna Kaiser, sismologue au GNS Science. 
    Le centre du séisme a été localisé à 91 km au nord-est de 
Christchurch, principale ville de l'île du Sud. En février 2011, 
un séisme d'une magnitude de 6,3 avait provoqué la mort de 185 
personnes et provoqué d'importants dégâts. 
    La secousse tellurique, enregistrée à 6,6 par l'institut 
néo-zélandais Geonet, a été ressentie dans la plupart de la 
Nouvelle-Zélande. 
    La sécurité civile a indiqué qu'il était encore trop tôt 
pour évaluer les dégâts ou annoncer s'il y avait des victimes. 
    A Wellington, des habitants ont raconté que des vitres 
étaient tombées de certains bâtiments dans la rue. Plusieurs 
répliques ont été enregistrées dans le pays, dont la plus 
importante avait une magnitude de 6,1. 
     
 
 (Lincoln Feast; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant