Pugilat au Parlement vénézuélien

le
0
VIDÉO - Des élus de l'opposition ont été blessés alors qu'ils protestaient contre la décision du président de l'Assemblée, qui entend leur interdire l'accès à la télévision publique tant qu'ils contesteront la victoire de Nicolas Maduro.

Le visage tuméfié et ensanglanté, le député de l'opposition vénézuélienne Julio Borges a dénoncé sur Globovision, l'unique télévision antichaviste, du pays, «un coup d'État au parlement». Une bagarre avait éclaté dans l'hémicycle, peu avant, entre les chavistes et leurs adversaires. Le point de discorde: la décision du président de l'Assemblée nationale, Diosdado Cabello, d'interdire de paroles les députés qui ne reconnaissent pas le résultat de l'élection présidentielle annoncé par le Conseil national électoral, et qui donne la victoire à Nicolas Maduro.

L'opposition demande un recomptage des bulletins de vote et une vérification de tous les registres électoraux. Diosdado Cabello, de son côté, a remplacé par des chavi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant