Publicité sur mobile: 17 milliards de dollars en 2014, en augmentation

le
0
Publicité sur mobile: 17 milliards de dollars en 2014, en augmentation
Publicité sur mobile: 17 milliards de dollars en 2014, en augmentation

Les dépenses publicitaires via la téléphonie mobile devraient atteindre 18 milliards de dollars en 2014 dans le monde, contre 12 milliards en 2013, indique mardi une étude du cabinet Gartner.Pour l'année 2017, Gartner table déjà sur 41,9 milliards de dollars de dépenses publicitaires sur mobile.Si les dépenses publicitaires dans le mobile vont ainsi continuer leur progression au cours des prochaines années, le cabinet note cependant que les espaces publicitaires disponibles pourraient croître plus rapidement que la demande, "car le nombre de sites et d'applications mobiles augmente plus vite que les demandes des marques", dans son communiqué.Au niveau des formats, le "display" (bannières publicitaires) devrait se tailler la part du lion, mais la vidéo devrait progressivement faire sa place.Toutes les régions du monde seront concernées par cette progression des dépenses, même si l'Amérique du nord connaîtra la plus forte croissance."C'est la région où la publicité en ligne est la plus mature, et où les budgets publicitaires tous supports confondus sont les plus élevés, donc lorsqu'une partie de ces dépenses se déplacent vers le mobile, cela a un impact immédiat sur le marché", indique Mick McGuire, vice-président de la recherche chez Gartner, cité dans le communiqué.L'Europe de l'ouest ne sera cependant pas en reste: la publicité sur mobile "sera de plus en plus intégrée dans les campagnes à 360 degrés (tous médias, ndlr) et grignotera même des budgets initialement réservés à la publicité sur papier ou à la radio", estime Stéphanie Baghdassarian, autre expert de Gartner citée.Dans la région Asie/Pacifique et au Japon, la publicité sur mobile a déjà atteint un certain niveau en raison de l'avance en termes de pénétration du mobile. En revanche, la Chine et l'Inde devraient fortement contribuer à la croissance des dépenses publicitaires en raison de l'explosion des usages ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant