Publicité mobile: comment captiver un consommateur en quelques secondes

le
0
Publicité mobile: comment captiver un consommateur en quelques secondes
Publicité mobile: comment captiver un consommateur en quelques secondes

Réussir à stopper, ne serait-ce qu'un instant, le glissement incessant des doigts des consommateurs sur leurs écrans tactiles: c'est le nouveau Graal des annonceurs publicitaires à l'heure des smartphones et des réseaux sociaux.Même le déodorant Old Spice, qui à plus de 80 ans est une figure bien établie dans les salles de bains américaines, apprend encore de nouvelles recettes.La marque, qui appartient au groupe de produits de grande consommation Procter & Gamble, propose aux 2,6 millions d'abonnés de sa page Facebook un flot continu de jeux vidéo, de concours et de publicités ne dépassant parfois pas deux secondes.Certains annonceurs recourent même à la neuroscience pour étudier quels signaux audio et vidéo ont le plus de chance d'attirer et retenir l'intérêt de l'impatient utilisateur de smartphone.D'après diverses études, un consommateur regarderait en effet son téléphone en moyenne 150 fois par jour. Mais jamais bien longtemps."On a le droit à une audition de trois secondes", résume Frank Amorese, responsable médias chez Heineken USA. "Si on compte sur la 14e ou la 15e seconde pour qu'une pub fasse son effet, ça ne va pas marcher."- Une révolution tous les six mois -Les publicités doivent être taillées sur mesure pour les larges écrans de télévision ou ceux beaucoup plus petits des smartphones.Les annonceurs publicitaires sont lancés dans une course d'autant plus étourdissante pour établir une connexion avec les consommateurs que les plateformes sociales et mobiles ne cessent d'émerger et d'évoluer, à un rythme toujours plus rapide."Le paysage change tous les six mois", relève Frank Amorese."Nous devons vraiment identifier comment les consommateurs interagissent avec chaque plateforme, puis quelle expérience créative nous voulons leur apporter", a commenté cette semaine Marc Prichard, un responsable marketing de P&G, lors de la conférence new-yorkaise Advertising ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant