Publicité illicite : le producteur de champagne condamné

le
3
Publicité illicite : le producteur de champagne condamné
Publicité illicite : le producteur de champagne condamné

« Taittinger déjà qualifié pour le Brésil », « Bravo les Bleus ! Quand les Ballons pétillent ». Souvenez-vous, ces slogans ont fait le tour de la presse nationale, en novembre, à l'occasion du match France/Ukraine pour la qualification au Mondial de foot. Une campagne financée par la maison rémoise Taittinger pour mettre en avant son statut de champagne officiel de la Coupe du monde Fifa 2014.

 

Mais en se payant ces insertions dans les pages de plusieurs journaux, elle s'est rendue coupable de publicité illicite. Par une ordonnance de référé, rendue le 16 janvier dernier, le tribunal de grande instance de Paris a condamné la maison au retrait des encarts litigieux et à une amende de 2500 ?. Les publicités ont été déclarées par le juge comme « particulièrement incitatives à la consommation d'alcool, sans rapport avec le contenu autorisé dans une publicité en faveur des boissons alcooliques » et donc illicites.

Un coup dur pour son président Pierre-Emmanuel Taittinger qui exprime aujourd'hui colère et déception : « Je trouve ça consternant, on est le seul pays au monde où on ne peut pas en parler. On vient embêter des maisons de champagne qui font la gloire de la France à l'étranger. Je trouve ça affligeant, car on se tire une balle dans le pied et on abîme ce qui fait la fierté de notre pays à l'international ».

L'ANPAA, une association de prévention en alcoologie, est à l'origine de la procédure contre Taittinger. Dans ce dossier, elle a souhaité intervenir vite car l'assimilation entre boisson alcoolisée et événement sportif va contre la loi Evin. Son président, Alain Rigaud rappelle que cette loi n'interdit pas la publicité pour l'alcool mais limite les supports et encadre les contenus qui sont limités à des critères objectifs du produit : degré d'alcool contenu, origine, etc. Et à quelques mois du Mondial de Football, le Docteur Rigaud, compte bien veiller au grain envers et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le mercredi 5 mar 2014 à 10:38

    les associations et les syndicats en France sont les organismes financés par nos impots qui pour rissent le plus notre économie et notre industrie. Il n'y a plus d'industrie en France, on tue le commerce, et les tribunaux sont gangrénés par des juges malhonnêtes qui n'hésitent pas à commettre des dénis de justice pour montrer leurs pouvoirs de nuisance.

  • Georg47 le mercredi 5 mar 2014 à 10:33

    Mr TAITINGER a raison ! ce n'est pas l'absence de pub qui fera baisser la consommation d'alcool.A titre d'exemple, personne ne fait de pub pour le cannabis mais....je ne vois pas que la consommation ait diminué

  • MIKE3000 le mercredi 5 mar 2014 à 10:31

    Et oui, Mr Pierre-Emmanuel Taittinger, la Russie, à côté de nous, c'est de la rigolade ...